Christophe Février (@c_fevrier) | Twitter

Christophe Février (@c_fevrier) | Twitter

Présentation de l'industriel et homme d'affaires investi christophe fevrier

À la tête de 33 enseignes, le chef d'entreprise travaille dans l'immobilier. Le réseau économique et social d’une dizaine d'entreprises françaises et étrangères est actuellement sous sa direction. Grâce à son professionnalisme et soucieux des risques environnementaux, le relanceur français christophe fevrier (Twitter.com christophe fevrier) travaille pour le développement et le maintien l’industrie française au sein des territoires. L'industriel ouvre sa première société d'audit à 24 ans. Persuadé de la qualité des compétences techniques françaises, il se dévoue à la croissance économique régionale. Travaillant à ce jour avec Employant aujourd'hui plus 150 personnes, le bureau d'études en conseil énergétique est créé en 2008. L'enseigne est dirigée par Christophe Fevrier.

Flair Films et Flair Production : ce qu'il faut retenir de sur ces entreprises

Christophe Fevrier coopère avec Flair Production. Depuis sa création à aujourd'hui, la société a réalisé plus de 100 courts et longs métrages dans une vingtaine de pays différents. Flair Production est une SARL présente sur le marché depuis 1998. Sise à Paris, elle travaille dans la conception cinématographique pour la télévision. L’activité principale de l'entreprise Flair Films, en partie sous la direction partielle de Christophe Fevrier, s'avère être la conception de films d'animation, particulièrement réservés à la diffusion en salle.

Le point sur GEO PLC et l'industriel

Le développement de GEO France FINANCE se passe sous la direction de Christophe Fevrier. Conscient des implications et de la connaissance des besoins énergétiques, des options encore plus satisfaisantes s'avèrent être suggérées par le réseau. Sortie en 2008 et créée par l'homme d'affaires, GEO PLC est fait partie faisant partie de GEO France FINANCE. Son but est de promouvoir les actions de conservation d’énergie dans chacun des secteurs. GEO France FINANCE assiste les protagonistes publics et privés, mais aussi les porteurs de projets, les professionnels du BTP et les particuliers. L’engagement de ce groupe présidé par Christophe Fevrier s’est fait dès qu'il a été créé.

Avant de monter sa première société, le businessman enrichit son expérience au cours de ses longues années de travail. En 2008, l'homme d'affaires crée l'entreprise GEO France, œuvrant dans l'efficacité énergétique. L’homme d'affaires possède une véritable curiosité ainsi qu’un profond intérêt pour l’entrepreneuriat et l'industrie. Depuis la création de sa première entreprise, il a continuellement manœuvré dans le milieu des affaires. Christophe Fevrier œuvre dans le secteur de l'industrie française et s'occupe de la reprise d’enseignes en difficulté. Le courage, la façon de mener une opération, son charisme ainsi que la confiance en lui et en son équipe figurent parmi ses qualités.

Christophe Fevrier et les défis qu'il se lance

Cherchant à percevoir les causes des complications, l’ancien consultant travaille se distingue par son professionnalisme et sa rigueur et affirme que le domaine analytique s'avère être ce qui suscite sa curiosité dans son activité. Le jeune entrepreneur Christophe Fevrier se lance le défi de relancer des établissements en difficulté. Le businessman se spécialise alors dans le métier de relanceur. Lorsque les autres ralentissent au vu de l'état actuel de l'économie, l’industriel reste enthousiaste. Pour la réussite de ses projets, l'entrepreneur n’hésite pas à surinvestir.

Actuellement, Christophe Fevrier est le dirigeant de plusieurs entreprises à fort potentiel de croissance œuvrant en France. Quand il relance une boîte, ce serial entrepreneur s'attelle à la rendre fructueuse. La compagnie Valentin acquise en 2010 se présente comme un placement important aux yeux de Christophe Fevrier. Grâce à lui, les équipements de l'enseigne ont été rénovés et le personnel a doublé en seulement 2 ans. Aujourd'hui revitalisé, PLYSOROL devient LEROY INDUSTRIES et effectue dorénavant 60 % de ses ventes grâce à l'exportation. L’entrepreneur a prouvé son investissement en Champagne-Ardenne durant l'année 2013 à travers le rachat de cette enseigne.

Nos Sujets